AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je hais les humains... un peu... pas du tout. (with Mandy)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sandra Cowin

avatar

`Pix : ♥ Sweetie ♥
`You are : A Lycan
`Years old : 19 ans
`Greatest fear : He.
`Thinks : *Comment ai-je put le laisser me faire une chose pareille...*
`Avatar : Alexis Bledel
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 31/03/2009

More
`Multicompte:

MessageSujet: Je hais les humains... un peu... pas du tout. (with Mandy)   Dim 5 Avr - 23:46

Les humains n'ont certainement jamais été une chose importante, aux yeux de Matthew. Matthew, un homme froid et cruel, qui gardait rancoeur de sa transformation au monde entier. Rien ne pouvait le calmer, dans sa rage de folie à faire payer l'univers, et il transformait tout ceux et celle qui lui semblait trop heureux, trop gâté part la vie. Il voulait les faire souffrir, les faire regretter leur bonheur et leur joie de vivre. Les mordre, les tuer de l'intérieur, était très certainement la meilleure solution. Du moins, c'est ce qu'il avait penser, quand il avait transformer la jeune Sandra, alors âgée de 18 ans. Jamais elle ne pourrait lui pardonner tout le mal, toutes les choses horribles auxquelles il l'avait condamnée. Mais l'essentiel, c'est qu'elle avait put le fuir, mais pas avant qu'il ne s'en prenne aux gens qu'elle aimait le plus au monde. Ses parents et son frère adoptif. La plupart de ses meilleurs amis et amies. Vraiment, il ne lui avait laisser personne. C'est pour cette raison qu'elle était venu s'installer en ville, pour oublier, du mieux qu'elle ne pouvait.

Et courir, se défouler, se transformer, était très certainement la meilleure façon pour oublier. Elle était plutôt habituée à lutter contre sa transformation, même si cela ne portait jamais vraiment ses fruits. Cependant, quand elle se laissait transformer, c'était beaucoup plus facile, elle ne souffrait même pas. Quand elle n'était pas épuisée par une lutte vaine contre la transformation, aussi, il était plutôt facile de redevenir humaine. C'est d'ailleurs ce qu'elle s'amusait à faire, maintenant, à la lisière de cette minuscule forêt. Quelques enfants y jouaient, dans le sous-bois. Quand elle passa devant eux, légèrement trop rapidement pour les humains normaux, des bribes de leur conversation lui parvinrent.

- Joe ! Tu as vu cette femme, tout à l'heure, qui marchait vers la forêt avec un petit mec ?

- Oh, le grand type à l'air perdu ? Ouuuais. Je me demande ce qu'elle allait lui faire... Tu crois qu'on devrait aller voir ?

- Non, t'es malade ! Ma mère ne me le pardonnerait jamais si je me faisais tuer par une femme à l'air louche !

- Hahahahahahaha ! Alors lance moi le ballon, mauviette !

- La ferme, Joe !

Le reste de leur conversation et perdit, Sandra fonçait déjà vers la forêt, courant le plus rapidement possible. Si elle était en mesure de retrouver ces gens, elle serait peut-être en mesure de sauver la vie d'un innocent. Cette femme était peut-être une autre créature de la nuit, mais elle n'en était pas bien certaine. Il fallait tout de même qu'elle aille faire une petite vérification. Elle déracina plusieurs petits arbres au passage ; ils lui bloquait le chemin. Elle arriva finalement au cœur de la forêt, mais il n'y avait nul traces de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandy Dunk

avatar

`Pix :
`You are : Vampire
`Years old : 23
`Alimentation : Mixte, principalement humaine.
`Avatar : Alyssa Milano
Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 30/03/2009

More
`Multicompte:

MessageSujet: Re: Je hais les humains... un peu... pas du tout. (with Mandy)   Lun 6 Avr - 22:54

Une femme louche... et il ne s'agissait même pas de Mandy, pourtant une vampire qu'aucune loi n'emprisonnait, libre comme l'air et pas le moins du monde gênée par le meurtre, de quelque sorte qu'il soit.
De toute façon elle faisait partie de cette catégorie de buveurs de sang qui, même s'ils se démarquaient des humains, attiraient ces êtres vers eux plus qu'ils ne les repoussaient. Avouons tout de même qu'elle aurait put être qualifiée de "louche" dans certaines circonstances, mais pour le coup ce n'était pas elle, c'est tout.
Cependant...

Mandy était assise le dos contre un arbre énorme, savourant quelques instants de calme dans cette forêt profonde. A ses pieds gisait le cadavre d'un énorme cerf, qu'elle s'était amusée à courser avant de l'achever rapidement et de boire jusqu'à la moindre goutte de son sang. Elle avait décidé en ce petit matin de se nourrir de ce sang et non de celui d'un humain, à la différence de la veille. Il fallait avouer que les animaux étaient si amusants à chasser comparés aux humains, si fragiles et vulnérables.
Elle était donc en pleine phase de digestion, animée de pensées et de souvenirs dont elle était la seule à connaitre la teneur. C'est à ce moment que passa le couple étrange, la femme dégageant une forte odeur de.... sang. De vieux sang, celui qui laisse un goût métallique sur les vêtements, même lorsqu'il est lavé et que les taches qu'il laisse malgré tout sont dissimulées. Et à voir la façon dont celle d'où émanait l'odeur regardait son compagnon, il n'était pas très difficile de deviner ses intentions : elle comptait sans soute le dévorer, littéralement.
La jeune femme aux yeux noirs retint un sourire méprisant. L'autre vampire devait vraiment être jeune ou totalement dépourvue de talent pour laisser ainsi transparaître sa faim, et de plus porter des vêtements qui avaient vraisemblablement été souillés par le sang d'un de ces précédents repas. Quiconque avec un odorat un temps soit peu développé (un vampire ou tout être du même acabit dirons nous) pouvait rapidement deviner sa vraie nature.
Inattentive de surcroît, puisqu’elle n’avait pas remarqué la présence de quelqu’un d’autre, en l’occurrence de Mandy.

Celle-ci regarda son homologue entraîner l’homme à sa suite, ne laissant aucune émotion transparaître sur son visage de marbre. C’est alors qu’elle aperçu les traits dudit humain, et cette fois-ci un tressaillement vint troubler le calme sans faille qu’elle arborait alors.
Il ressemblait à…
Elle se leva souplement et se dirigea alors vers le couple, silencieuse comme une ombre alors que la femme venait de piéger l’humain entre elle-même et un arbre, le moment où elle allait planter ses dents dans sa chair approchant à grands pas. L’homme se débattit mais celle-ci le maintint et ouvrit des yeux illuminés par un éclair de démence… avant qu’elle ne se retrouve brusquement à terre, maintenue par la poigne de fer de Mandy contre la terre dure.

-Qu’est-ce que… ?

Mandy lui adressa alors un splendide sourire, qui en devint d’ailleurs inquiétant…

-Mange ce que tu veux, mais pas lui. Ou c’est moi qui te dévorerai, compris ?

La toute jeune vampire écarquilla les yeux, ne comprenant pas. D’ailleurs la jeune femme n’avait agit que sur un coup de tête et parce qu’elle s’ennuyait. Sauver quelqu’un n’était pas son genre, et si elle l’avait fait c’était simplement parce que l’humain avait croisé sa route alors qu’elle était plongée dans ses souvenirs, alors qu’il ressemblait de manière étonnante à celui qui fut un véritable père pour elle.
Derrière elles l’homme se releva et s’éloigna en trébuchant, sa fuite totalement risible face à la vitesse que pouvaient déployer un vampire en pleine course.

-Tu vas m’le payer !!

La chasseuse se dégagea et voulu bondir sur Mandy, celle-ci s’étant déjà éloignée en une fraction de seconde, les sourcils froncés mais d’un calme toujours magistrale.

-On se calme. Je suis peut-être jeune mais largement plus puissante que toi. Essaie le centre ville. Et je te jure qu’ici c’est pas une bonne idée les passages sont sûrement fréquents. La preuve quelqu’un approche. Un combat contre moi n'est pas vraiment conseillé maintenant.

Les paroles et l’air menaçant suffirent à convaincre son interlocutrice qui après un léger grondement s’éloigna, espérant sûrement attraper une nouvelle proie avant longtemps. Et si quelqu’un approchait véritablement ? Mandy n’en savait rien, elle avait simplement lancé ça au hasard. Pourtant il lui sembla peu après sentir un regard sur sa nuque et elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. Illusion ou non, observateur venant d’arriver ou pas, elle le chercha rapidement de son regard noir, emprunt d’ennui et d’une élégance naturelle.



[dsl si tu avais prévue que Mandy soit la femme louche ^^"
mais j'étais plus inspirée (bien inspirée même) par cette version =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandy Dunk

avatar

`Pix :
`You are : Vampire
`Years old : 23
`Alimentation : Mixte, principalement humaine.
`Avatar : Alyssa Milano
Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 30/03/2009

More
`Multicompte:

MessageSujet: Re: Je hais les humains... un peu... pas du tout. (with Mandy)   Sam 25 Avr - 23:14

[up ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je hais les humains... un peu... pas du tout. (with Mandy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je hais les humains... un peu... pas du tout. (with Mandy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» Liste des pouvoirs - humains -
» Je te hais... (PV Petite Lueur)
» " Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains mais les relations qui existent entre eux " Si vous l'dites...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legendburgh :: A La Périphérie De La Ville :: La Forêt :: Le Coeur De La Forêt-
Sauter vers: