AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Calista Hamilfitz

Aller en bas 
AuteurMessage
Calista A. Hamilfitz
Admin
avatar

`Pix :
`You are : A Vampire
`Years old : 19 since 1420
`Alimentation : Only animals
`Greatest fear : Afraid of loosing Her
`Love : Nobody
`Mood : As usual...
`Thinks : Lost somewhere in eternity
`Avatar : Jennifer Love Hewitt
Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 11/05/2008

More
`Multicompte:

MessageSujet: Calista Hamilfitz   Ven 24 Avr - 18:33



      Identity Card ?

    Prénom && Nom :: Calista Hamilfitz.
    Type :: Vampire.
    Âge Réel & D'Apparence :: 19 ans en apparence, 589 en réalité.
    Régime Alimentaire :: Animaux seulement.
    Célébrité :: Jennifer Love Hewitt.


      More ?

    Histoire :: Je suis née au cour de l’année 1420, en même temps que Legendburgh. En effet ma mère accouchait de moi quand la ville finissait d’être bâtie. C’est mon père, le Comte Hamilfitz qui l’a fondée, construite à partir de rien. A la base, ici, ne s’étendait qu’une vaste terre déserte. Pourquoi personne n’avait-il eu la même idée que nous avant nous ? C’est une bonne question, dont j’ignore la réponse. A cause de ce climat lugubre dût au manque de soleil ? Peut-être, moi je pense que quelque part nous étions destinés, liés à cet endroit, aux tragiques évènements qui s’y sont déroulés. Risible en un sens, mais je reste persuadée au fond de moi que, même si tout n’est pas programmé à l’avance et que l’ont peut toujours changer les choses, il y en a qui nous attirent, qui sont presque forcées d’arriver.
    Je grandis donc paisiblement avec autour de moi une famille aimante, la ville avait fini par se peupler, et la vie allait son cour. Malgré l’atmosphère apparente de Legendburgh, c’était un endroit actif et plein de vie. Nous recevions souvent, et j’adorais les grands bals que nous organisions, mais malgré les admirateurs que ma grande sœur et moi avions, jamais personne ne nous avait réellement conquit, même si certain, il faut l‘avouer, étaient charmants. Heureusement que notre père était loin des nobles de l’époque avec leurs mariages forcés, jamais il n’aurait pu nous voir partir pour un homme que nous n’aimions pas, ou qui ne nous méritait pas. Je pourrais dire sans peine que nous vivions là une vie presque idyllique, et que nombre de jeunes filles auraient aimé être à notre place, j’en ai conscience, une place que pour rien au monde je n’aurais échangé avec quiconque.
    J’étais donc forte de cette vie de bonheur et de divertissements, mais ceci était trop beau… En effet l’absence de soleil provoqua vite une certaine notoriété de Legendburgh chez les créatures de la nuit, et c’est ainsi qu’un groupe de vampires assoiffés de sang fit son apparition. Ils commencèrent leur massacre, soulevant un vent de panique chez les habitants, que ma famille tentait tant bien que mal de protéger mais sans grands résultats, notre garde se retrouvant démuni face aux vampires. Le temps de la gaieté était terminé, et tout dans la ville reflétée la nébulosité du ciel.
    Nous ne savions que faire, nous étions totalement impuissants, et c’est alors que la tragédie prit un nouveau tour. Le chef du clan vampirique, Devon, avait décidé, pour je ne sais quelle raison, de faire de moi sa compagne, j’ignorais même comment il pouvait bien me connaître de façon plus précise qu’en ayant entendu parler de moi par les habitants. Cette idée en tête, il attendait patiemment le jour où je sortirais de mon château pour me transformer, et ce jour finit par arriver… Prudente, je gagnais la ville pour constater les dégâts causés, et bien décidée à entraîner avec moi le plus de monde possible au château, où il serait bien plus en sécurité qu’ici. Mais jamais je ne pus accomplir mon dessein, Devon m’ayant trouvé et transformé avant.
    Quand ma famille apprit la nouvelle, une douleur sans nom s’installa, et celle-ci plongea mon père dans la folie. Ainsi il ordonna aux derniers de nos hommes encore en vie de chasser le peuple encore présent et de s’enfuir avec eux, ceux-ci dévoués ne voulurent pas abandonner ma famille, mais n’eurent d’autres choix que d’obéir. Une fois ceci fait, il décida que je serais la seule et unique que ces « monstres », comme ils les appelaient, lui enlèveraient. Et il se décida alors à tuer de ses propres mains tous les autres. C’est ainsi que moururent ma mère, mon grand frère, ma grande sœur, ma petite sœur, avant qu’il ne se suicide.
    Lorsque je revins au château il était trop tard, je ne pouvais plus rien faire. J’étais tourmentée et déchirée par la peine, et je restais là assise au sol au milieu des corps sans vie de tous ces êtres que j’avais tant chéri. J’avais soif de vengeance, et j’étais résolue à leur faire payer tout le mal qu’ils avaient fait et provoqué. C’est de cette façon que je m’aperçus que Constance respirait encore, faiblement certes, mais encore tout de même. Je ne voulais pas la mordre, mais je pouvais pas non plus me résoudre à la laisser mourir, à la perdre elle aussi. Alors c’est répugné par moi-même que je pratiquai l’étreinte sous sa supplique, cette fois-ci fut l’unique où je bus du sang humain.
    Après cela, j’imaginai ma vengeance, et exposai mon plan à ma sœur. Pour son bon déroulement elle devait rester cachée jusqu’à ce que tout soit fini. Je m’introduisis alors auprès de ces vampires que je haïssais tant mais sans rien laisser paraître, et fit croire à Devon qu’il aurait ce qu’il voulait, que j’étais prête à être sa compagne comme il le désirait. Trop bête, il ne se méfia pas, et les autres suivirent son jugement, sauf Cyndra qui, ayant toujours voulu la place qu’on m’offrait, cria au mensonge. Elle ne fut pas écoutée, et menacée par Devon d’être exclue, alors elle finit par se taire. Au final, une fois que leur confiance fut totalement installée en moi, et que je sus tout ce qu’il fallait savoir sur les vampires, je les détruisis tous sans exception, sans pitié, avant de retrouver ma soeur.
    Malgré tous les terribles évènements qui s’étaient déroulés, Constance et moi décidions de rester à Legendburgh, jamais nous n’aurions pu abandonner notre chère ville et tous ses souvenirs, même s‘ils avaient été salis. Nous fîmes rebâtir à l’identique ce qui devait l’être, et avec le temps nous sommes parvenues à repeupler la ville. Depuis nous ne l’avons jamais quittée, et même si bien sûr elle a évolué, elle s’est modernisée, elle reste la même. Maintenant nous voilà officiellement les descendantes directes, et héritières donc, de ces tristes ancêtres dont nous portons, en mémoire, les noms.

    Physique :: Je suis ce qu’on pourrait appeler une beauté classique, je ne me juge pas comme sortant de l’ordinaire, sans être moche je ne me trouve pas spécialement belle. Je suis tout simplement brune avec des yeux noisettes, et pas très grande. J’ai cette peau spéciale qu’ont les vampires, pâle mais pas de façon humaine, et qui au soleil scintille de mille feu. Malgré cela j’ai toujours, d’une façon que je ne comprends pas, attiré le regard des hommes et même avant ma transformation. Après ma transformation ceci est explicable par le simple fait que mon espèce possède un attrait tout particulier sur les humains, nous les attirons de façon irrémédiable, nous les fascinons. Je ne citerais pas ce que mon état de vampire m’apporte et qui est connu de tous. Sinon j’aime m’habiller en fonction de mes envies, chez moi il m’arrive très souvent de revêtir mes habits d’antan, mais pour l’extérieur je me contente de vêtements contemporains, même si j’apporte toujours ce petit quelque chose qui sort de l’ordinaire, du contexte. Je suis donc une beauté figée, à l’image de ces statues de marbres je ne vieillirais jamais, je suis pour l’éternité cette jeune fille de 19 ans.

    Caractère :: Je ne me nourris pas de sang humain, mais uniquement animal, la seule et unique fois où j’ai été contrainte de le faire, fut pour transformer ma sœur Constance. Contrairement à la plupart des vampires, mon caractère est resté intacte après mon étreinte. Ainsi j’ai gardé toute mon humanité, et c’est sûrement pour cela que je ne peux me résoudre à mordre des humains. Je reste donc malgré tout cette jeune femme altruiste et rêveuse, toujours prête à venir en aide aux autres, mais qui est têtue et en fait donc toujours à sa tête. J’ai également toujours eu un tempérament de feu malgré le calme apparent, et ceci par contre c’est amplifié après ma morsure. Je peux donc m’énerver extrêmement vite et devenir dangereuse, surtout si l’on s’en prend à ma sœur, ma ville ou aux diverses personnes à qui je tiens, tout comme face aux vampires à l’origine du massacre de ma famille. Vous en déduisez donc que je suis très protectrice que ce soit envers les habitants, mais surtout envers ma sœur, qui pourtant est ma grande sœur.

    Signe Particulier :: Je ne quitte jamais le magnifique pendentif en croix incrusté de pierres précieuses que ma mère m’avait offert. J’aime également toujours autant ce qui est vestige du passé, mes habits par exemple, et surtout les grands bals, masqué de préférence, à l’image de ceux qu’on donné avant.

    Liens Familiaux & Amicaux :: - Constance : ma sœur adorée avec qui je suis très complice, et qui est le seul membre de ma famille qui me reste. Je ferais tout pour elle, et ne laisserait rien ni personne lui faire du mal d'une façon ou d'une autre.
    - La famille MacAlistair : ils travaillent pour nous, en fait leurs ancêtres ont toujours travaillé pour nous, et je les considère comme ma propre famille, et réciproquement.
    - Jade Quere : cette demoiselle est une vampire plutôt associable, je vais devenir très amie avec elle et faire en sorte que la tirer de sa solitude.
    - Loxy Elin : elle est une vampire, mais coincée dans le corps d'une enfant de 11 ans. Malgré cela elle est très mature, mais également fragile. Je vais immédiatement la prendre sous mon aile et m'attacher à elle, je vais l'emmener avec au château.
    - Andrea Adoni & Jun Suga : je ne vais pas les laisser indifférent.

    Côté Coeur :: Je ne suis jamais tombée amoureuse, même avant ma transformation. Mais qui sait, peut être trouverais-je enfin celui qui me fera découvrir ce qu’est l’amour.
    Dans tous les cas, je ne laisserais pas indifférent ni Andréa, ni Jun.

    Raison De Votre Venu Dans Cette Ville :: Techniquement je ne suis pas venue à Legendburgh puisque j’y suis née en même temps que la ville finissait d’être construite. J’ai donc toujours habitée ici, que ce soit avant ou après le drame. Et je ne ressens pas non plus le besoin de partir, plus je ne veux pas partir. Je tiens à cette ville, à ce qu’elle représente, à tout ce que j’y ai vécu, à mes souvenirs. Peut être qu’un jour je finirais par voyager juste par curiosité, mais pour l’instant cela ne fait pas parti de mes envies.

    Un Texte Quelconque Pour Evaluer Votre Niveau ::
    Spoiler:
     


      You ?

    Prénom :: Tamara.
    Âge :: 17 ans, 18 en Juillet.
    Comment As-Tu Découvert Legendburgh :: Quand l’idée m’est venue à l’esprit, j’en suis la fondatrice.
    Ton Avis Sur Le Forum :: Objectivement ? =P
    Codes :: Validé par moi !
    Quelque Chose à Dire :: <3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Calista Hamilfitz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens improbables [PV : Calista Manticore]
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» Idryl T'allen
» [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]
» [Bas Fond: Cimetière] Sonate pour la lune [PV: Calista Moon & Undertaker]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legendburgh :: Membres :: Présentations :: Les Présentations Validées-
Sauter vers: