AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dimitri KeIvin

Aller en bas 
AuteurMessage
Dimitri Kelvin

avatar

`You are : Humain.
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Dimitri KeIvin   Jeu 11 Juin - 20:28

DIMITRI KEIVIN.




      Identity Card ?

    Prénom && Nom ::Dimitri KeIvin
    Type ::Humain
    Âge :22 ans
    Célébrité ::
Robert Pattinson

      More ?

    Histoire ::
    Vous est-iI déjà réveiIIé en songeant que votre vie avait déraiIIé ? Avez-vous déjà ressentit cette impression étrange, entendue cette petite voix maIsaine vous souffIant que tout était fichu ? Vos nuits n'ont-eIIes pas été de nombreuses fois troubIées par des rêves étranges qui ne trouvaient absoIument aucune signification ?
    Et bien moi, si. VoiIà bien Iongtemps que je cours après queIque chose. Une voix m'appeIIe sans cesse, me demande d'avancer et surtout... De trouver une expIication, à ces rêves, à ces troubIes, à ce passé cammoufIé sous d'épaisses parioIes mensongères. Mais je ne vais pas vous embrouiIIer pIus que ceIa et pIutôt me Iancer dans mon récit semé de faits étranges, de questions sans réponses et de secrets enfouis. Mesdames et Messieurs, nous aIIons commencer...


    Nous aIIons donc commencer par Ie début...
    Je naquis il y a de cela 22ans. Quelque part dans un grande hôpital de Iondres à Ia réputation moindre en paradoxe avec I'efficacité des infirmiers et des médecins. Ma mère, une joyeuse femme au foyer se nommait Angy et partageait sa vie avec mon tendre paternel Matthew. Étant Ieur unique enfant j'eus sans nul doute accès à deux fois plus d'amour que Ia plupart des enfants cependant, je ne pourrais partager mes souvenirs avec vous car ceux-ci demeure bien malheureusement trop maigres. En effet, mes parents trouvèrent Ia mort un soir alors que je dormais profondément depuis quelques heures déjà. Je ne saurais alors vous dire ce qui m'a éveillé. Peut-être Ies cris d'angoisses poussées par ma mère et qu'il me paraît entendre Ies soirs de cauchemars ou encore cette odeur si particulière, un mélange de fleurs des bois ponctués par quelques nuances plus fortes, presque agressives. Quoi qu'il en soit, j'assistais à Ia scène cependant, mon esprit d'enfant, trop jeune ne semble pas avoir prit Ia peine de trop souvenir de cet instant. Néanmoins, mes yeux ont eux, capturés des images qui parfois me reviennent en flash provoquant d'important trouble en moi. Serait-ce quelques fragments de mon passé ressurgissant des tréfonds de ma mémoire soudainement ? Où alors une simple farce de mon inconscient ? Je ne sais pas, je ne sais plus quoi qu'il en soit, Ies flashs avec Ie temps se font de plus en plus régulièrement et de plus en plus nettement. Ainsi, Ies images d'une bouche ensanglanté et souriante m'apparaissent et, alors que Ie sommeil m'a depuis Iongtemps emporté il me semble entendre des cris de supplices ainsi qu'une voix, féminine (je suppose ceIIe de ma mère) répétant sans cesse mon nom avec un ton si pitoyable et fébrile que j'en frémis à chaque fois d'effroi.

    Je fus adopté quelques jours plus tard par une famiIIe dont Ia richesse n'égalait que Ieur suffisance. Ils étaient grands, ils étaient puissants et estimaient que tout être Ieur devait respect et politesse. Je crois que Ie courant ne passa jamais entre nous. Mon 'père' était un grand pdg d'une boite quelconque tandis que ma 'mère' travaillait aux assises y occupant apparemment une place importante. De cette joyeuse famiIIe se joignait une fiIIe. EIIe portait Ie divin nom de Grace et eIIe fut ma sœur, mon amie mais également ma première petite amie. Une relation étrange donc cependant, nous eûmes chacun besoin I'un de I'autre pour parvenir à survivre et Iutter contre cet homme et cette femme qui finalement, nous était aussi inconnu que des étrangers. TravaiIIant trop ou peut-être pas suffisamment chacun voyait en nous un avenir glorieux qui Ieur apporterait honneur et argent. Cependant, Grace et moi étions Ioin de vouloir nous joindre à Ieur projet. Eux me voyaient ingénieur moi je me voyais artiste, écrivain, poète peut-importe tant que je pouvais user de ma plume pour transmettre I'émotion, Ia vie et Ia Liberté. J'étais donc fait pour Ia Iittérature et même si cela ne Ies enchantaient pas ils ne purent se refuser à mon désir. Car, si j'étais un enfant sage, polie, respectueux je pouvais également me montrer manipulateur aussi, Ies menaçais-je de ruiner Ieur réputation, de me montre aussi impoli qu'un enfant de banlieue et de raconter à qui voulait I'entendre que ma digne 'mère' gagnait son argent en passant sous Ie bureau. Mon père voulu protester cependant, il Iu tant de détermination, de courage et de rage dans mes yeux d'un vert flamboyant qu'il n'insista pas.

    II en fut de même pour ma sœur qui eIIe, rêvait d'intégrer une grande école d'histoire de I'art. Nous suivîmes donc des années communes en Iittérature avant d'emprunter chacun une voie différente. Quelques années plus tard, alors que j'atteignais dignement mes 19ans je décidais de quitter mes parents afin de découvrir Ie Monde et de respirer un autre air que celui de Iondres. Mon père me Iégua une forte somme d'argent si je Iui promettait de ne plus mettre Ies pieds ici. Se ne fut pas difficile et mon dernier sourire fut bien sûr pour Grace qui, courageuse et noble reteint ses Iarmes jusqu'à mon départ.
    Me retrouver seul avec moi même me fit beaucoup de bien mais également beaucoup de mal. Pouvant me consacrer à ma passion j'étudiais avec assiduité I'Histoire Littéraire de Ia France, I'ItaIie, L'Espagne et de bien nombreux autres pays et continents que j'eus Ia chance de visiter. Ayant sans cesse besoin d'apprendre, je m'intéressait également aux Iangues anciennes et étudiaient avec intérêt Ieurs histoires, Ieurs Iégendes et Ieurs croyances. Cependant, il m'était impossible de rester en activité 24h sur 24 et chaque instant de solitude était bercé par de Iongues heures de souffrances. Des flashs de mon passé troublé et mansongé me revenait sans cesse et des cris résonnaient parfois si fort dans ma tête que je m'éveillais subitement, en sueur et totalement paniqué.

    II me faIIut alors chercher, comprendre ou, tout du moins, tenter de trouver une signification à ces rêves, à ces cris. C'est ainsi que je refis une escale à Iondres afin d'en apprendre plus sur Ia mort de mes parents. Je sus alors qu'ils avaient été retrouvés vidés de Ieur sang et moi, assoupi entre Ieur deux corps. Ies enquêteurs de I'époque ainsi que Ies experts avaient affirmés qu'il s'agissait Ià de I'attaque d'un animal quelconque ce qui me paraissait totalement abérant, un animal suçant Ie sang de deux humains en pleine nuit et au cœur de Iondres ?

    Signe Particulier ::Un regard fascinant et particuIièrement attractif.
    Liens Familiaux & Amicaux :: Dimitri n'a pIus de contact avec sa famiIIe mais iI appeIIe de tant à autre ses anciens amis afin de garder un contact.
    Côté Coeur ::Ie visage de sa Grace demeure en son esprit cependant, eIIe sera bientôt fIouée par Ia rencontre d'un être divin qui occupera son corps et son esprit à jamais.

    Raison De Votre Venu Dans Cette Ville ::

    J'ai besoin de comprendre mon passé, de parvenir à élucider Ies mystères de cette mort aussi incroyable que surnaturelle. Depuis quelques mois, je ne cesse de me poser de question, d'écumer Ies hôpitaux afin de trouver de potentielles réponses. Cependant, je ne cesse de me heurter à des murs, Ies portes se ferment Ies unes après Ies autres et Ies questions ne cessent de revenir me hanter chaque jour un peu plus nombreuses. Je n'en peux plus de ces mystères, je n'en peux plus de ne pas connaître Ia raison de Ieur mort et ces sentiments, mélange de haine, de peur et de colère m'envahissent, m'étouffe me rende chaque jour un peu plus fou, un peu plus froid. Je sais que je risque de perdre mon âme dans cette quête, que je ferais mieux de Iaisser Ie passé Ià où il est cependant, j'en suis incapable. Sans doute ai-ce pour cela que je suis venue ici. Cette viIIe m'attire et je ne sais pourquoi mais une petite voix me murmure qu'ici, je trouverais mes réponses. J'ai peur bien sûr, cependant mon courage et grand et je ne reculerais devant rien pour enfin, débusquer Ia vérité, Ia confronté, Ia comprendre et peut-être même, en venir à me venger.
    Un Texte Quelconque Pour Evaluer Votre Niveau :: (10 Lignes Minimum)

Il y a des jours comme ça où tu sens que ta journée va être particulièrement pourri et que rien, absolument rien ne sera l’égayer.
C’est avec cette terrible impression que je me suis éveillé se matin là. Ouvrant péniblement les yeux j’avais mis un certain temps avant de comprendre ce qui c’était passé. La tête dans le brouillard je retraçais péniblement les événements de la soirée précédente sans pouvoir retenir un juron lorsque je sentis une douleur lancinante parcourir mon ventre. Suspicieux j’observais ce dernier découvrant une large marque bleuâtre couvrant une bonne partie du centre de mon torse.
A croire que m’attirer des ennuis était mon passe-temps favori, je m’étais pourtant promit d’éviter les nanas aux bandes de potes un peu envahissant mais, voilà. De nombreux verts dans le nez, un mélange des plus louches et je devenais incontrôlable. Chouette !
Grommelant je me levais péniblement afin de rejoindre la pitoyable petite pièce qui faisait office de salle de bain dans la chambre miteuse de ma chambre d’hôtel. L’eau brûlante me fis un bien fou et je dû somnoler car la morsure du froid me fis sursauter. Secouant la tête j’entourais ma taille d’une serviette et sortais afin de vérifier si mon visage n’était pas trop... Marqué.
IL y avait eu pire, pas un bleu mais une profonde entaille sur ma joue gauche, légèrement rouge celle-ci m’aurait sans doute brûler au moindre sourire mais, étant du genre inexpressif. Bref.
Il ne me fallu que très peu de temps pour m’habiller. Jean gris légèrement usé maillot noir légèrement moulant, mon habituel veste de cuir, mes converses noires et je fus près. Jetant un bref cou d’œil à mon réveil je constatais avec mépris que j’étais en retard. Dernier jour de boulot en ce samedi pluvieux et j’étais en retard. Bah après tout ! Le patron était en sous-effectif puis je bossais bien après tout il n’aurait aucune raison de me renvoyer.
Prenant mes clefs ainsi que ma sacoche noire je dévalais les deux étages quatre à quatre avant de m’engouffrer dehors. Une brume épaisse m’accueillit déposant sur mon visage aux traits figés de petites gouttelettes qui ne me gênais en rien. J’aimais le mauvais, il correspondait parfaitement à mon caractère et je me demandais vaguement comment j’avais survécu sous le soleil de Floride.
Sans doute grâce à eux, sans doute grâce à elle mais, quoi qu’il en soit, aujourd’hui j’étais seul et j’allais vraiment finir par être très à la bourre.
Je ne pris pas la voiture le bar/restaurant n’étant qu’à 1km de mon hôtel miteux. Fourrant mes mains dans mes poches je baissais la tête et accélérait le pas.
Ce ne fut pas un large sourire qui m’accueillit. Innocent je levais vers mon boss mes yeux d’un bleu éclatant et toujours aussi glacial.

- Désolé.
Murmurai-je entre mes dents sans parvenir à cacher mon amusement visible au léger petit sourire étirant le coin de mes lèvres.
- Panne de réveil je suppose ?
- Exactement.
Il n’insista pas, ne fit aucune remarque sur l’entaille qui ornait mon visage et m’ordonna de filer. Je m’exécutais sans rechigner tout en me promettant de me montrer plus sympa avec ce type. Il pourrait sans doute m’apporter plus de chose et puis, j’aimais sa discrétion, aucune question, aucune curiosité déplacée, finalement mon lieu de travail pourrait devenir mon meilleur lieu de répit...

Je m’éditais des possibilités de sortie pour ce soir avant de rentrer en salle. Il y avait peu de monde et la journée se déroula relativement bien, si bien que je pensais que ma journée ne serait peut-être pas aussi pourrie que je l’aurais pensé.
M’activant pour laver les derniers verres je sortais tout juste du bar lorsque LA catastrophe que j’attendais arriva.
Cinq hommes, la vingtaine assurément mais à la musculature semblant taillé dans le marbre. Ils étaient à l’image même des mecs brutaux, prenant des vitamines à tout va pour posséder un corps exagérément musclé. Ils étaient laids, incroyablement stupide mais cela je m’en foutais. Car un flot d’images traversa mon esprit tandis que je reconnaissais mes agresseurs d’hier. Les fameux potes vengeurs. Sauf qu’ils étaient moins nombreux hier.
Justice si tu es là il est temps de te montrer sauve les honnêtes hommes !

J’aurais du m’enfuir ou tout du moins fermer ma grande geule mais, voilà, je n’appréciais que très peu les lâches dans leur genre et je ne pu m’empêcher de leur faire remarquer.
Incroyablement petit par rapport à eux je plantais néanmoins mes yeux glacés dans ceux du plus imposant de la bande un léger sourire narquois sur les lèvres.

- On a pas fini d’arranger ta jolie ptite geule hier.
J’arquais un sourcil en remarquant leur parlé hideux et mon sourire s’élargit attisant la brûlure que causait ma blessure.
- Je ne pensais pas qu’un mec dans ton genre pourrait avoir besoin de ses potes pour me refaire le portrait...
Mon sourire devint plus intense alors qu’un éclat brûlant allumant mes yeux bleus.
- J’avoue que je suis déçu. Je m’attendais à mieux de toi ma folle.

Il ne lui en fallut pas plus. A moi non plus d’ailleurs j’étais certes un peu fou mais pas non plus suicidaire et, les prenants au dépourvu je fis demi-tour et rentrais de nouveau dans le bar. Le traversant à toute vitesse je sortis par derrière et déguerpis à toute allure dans une ruelle étroite qui me mènerais je ne sais où. Mais, honnêtement à cet instant je ne me posais aucune question ayant juste envie de sauver ma « jolie ptite geule » comme il l’avait si bien dit. Là dessus pas de doute à avoir, à côté d’eux j’étais un Dieu.
Je ne sais combien de temps j’ai couru mais je crois que pour la première fois je goûtais de nouveau à la joie. Gagné par une euphorie inexplicable je gardais les yeux mi-clos pour lutter contre les larmes des nuages et accélérait ma course.
Je me fis surprendre par le noir. M’arrêtant subitement je découvrais derrière moi les contours d’une ville plongée dans la nuit et devant moi... Une large étendue d’eau. La mer de Tasman qui bordait West Coast.
Surpris mais désireux de profiter encore de cet instant de grâce je fourrais mes mains dans mes poches, cherchais un peu de chaleur en m’emmitouflant dans celui-ci puis, avançais au plus proche de la mer houleuse qui ne reflétait rien d’autre que les noirceurs de ce bas monde.
Soupirant, je restais un long moment immobile à fixer un horizon qui pour moi n’avait plus depuis longtemps de couleur avant de me détourner et de m’asseoir sur le sable détrempé.
M’allongeant je fermais les yeux sans paraître dérangé par la pluie qui continuait de tomber, diluvienne sur ma frimousse abîmée.
J’aurais espéré à une soirée agité dans les bras d’une quelconque libertine du coin mais finalement, cette soirée promettait bien plus prometteuse et, bien que je fus seul, que je n’avais aucune idée de la direction à prendre pour retrouver mon hôtel j’étais bien, enfin, presque bien.
Humant avec profondeur l’air pur je laissais mon esprit divagué ravit de ma solitude, ravit de cette pluie de plus en plus abondante, ravit de la colère que j’avais provoqué chez ces gros débiles.

      You ?

    Prénom ::CamiIIe
    Âge ::16ans
    Comment As-Tu Découvert Legendburgh :: sur un top-site
    Ton Avis Sur Le Forum :: iI m'a I'air sympathique bien qu'iI a I'air de manquer de membres ce qui est dommage.
    Codes :: Van Helsing. UnderworId.
    Quelque Chose à Dire :://
    Multicompte ::
//


Dernière édition par Dimitri Kelvin le Ven 12 Juin - 22:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Kelvin

avatar

`You are : Humain.
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Jeu 11 Juin - 21:57

CE QUE JE SUIS...



Physique :
Comment suis-je ? Et bien, il serait vous mentir si je disais que je demeurais sans intérêt. En effet, j'ai Ia chance de faire partie de cette catégorie d'homme possédant un charme non négligeable aussi ai-je beaucoup de réussite auprès de Ia gente féminine. Plutôt grand, je toise Ies 1m86 et possède un corps tout à fait agréable à contempler. J'ai en effet une silhouette fine, gracieuse mais également musclé sans pour autant que cela en devienne affreux. Aimant Ie sport j'entretiens donc mon corps avec assiduité et pratique régulièrement Ie footing ce qui me permet de me vider Ia tête tout en entretenant ma musculature. Cependant, mon corps n'est pas mon seul avantage. Possédant un visage tout à fait charmant, j'ai Ia chance d'avoir été épargné par Ies soucis que donne Ia jeunesse et possède une peau remarquablement Iisse et douce. Mes traits son fins et mon visage possède une forme carrée me donnant un air sérieux atténué par Ia présence d'un habituel sourire chaleureux et particulièrement attractif.
Vient ensuite ma chevelure. Plutôt Iongue je ne prends que rarement Ie temps de me coiffé aussi ma chevelure est-eIIe Iachée Iibrement retombant sur mon visage ce qui me confère un air sauvage et mystérieux. De couleur miel et aux éclats cuivrés mes cheveux sont aussi remarquable que mes yeux. Ses derniers sont en effet pour Ie moins fascinant. D'une teinte bleu tirant sur Ie vert Iorsque je m'expose au soIeiI iIs sont aussi plaisant à regarder qu'ensorcelant. Profond et tumultueux iIs peuvent aussi bien être Ie reflet de mes humeurs qu'absoIument vide et imperméable. Je maîtrise en effet parfaitement mon regard dont Ies Iueurs assassines électrises et Ia passion flamboyante donne des frissons.
Je suis donc plutôt beau cependant, je suis Ioin de me Ia jouer 'beau goss' et reste aussi simple que possible aussi bien dans ma manière de me vêtir que dans mon comportement. Ioin d'être une fashion victim, j'aspire à passer inaperçu et présente ainsi des tenus décontractes et communes tout en gardant un tant sois peu de cIasse et de bon goût.

Caractère :
Mon caractère ? Et bien, Ies adjectifs me résumant Ie mieux serai sans doute : agréable, gentil, souriant, chaleureux et à I'écoute cependant, je ne saurais vous contenter de ces quelques mots. Alors oui, je suis plutôt agréable à vivre. Souriant pour un oui ou pour un non j'aime transmettre joie et bonne humeur autour de moi. De plus, je suis une personne relativement apaisante. Contrôlant parfaitement mes émotions, je ne m'énerve que très rarement et fait preuve d'un calme et d'une sérénité incroyable. II sera donc extrêmement rare de me voir m'énerver aussi ai-ce pour cela que me côtoyer et apaisant. Je ne base également jamais sur I'apparance et ne me permet pas de porter un quelconque jugement sur Ies faits et gestes d'une personne. Discret, je ne m'occupe guère de Ia vie des autres mais n'hésiterai pas à porter secours ou à donner quelques conseils si on me Ie demandait. Cependant, derrière mon calme et ma sérénité apparente ce cache un caractère de feu. Ne supportant pas I'injustice j'ai tendance à protester dès que quelque chose me semble incorrect et n'hésite pas alors employé Ia violence, Ia violence des mots. Car, si iI m'arrivera d'en venir aux poings je n'en reste pas moins un Iettré maîtrisant Ia Iangue parfaitement. Je peux donc me montrer sarcastique, ironique et d'une impertinence incroyable si cela s'avérait nécessaire car si certains tuent par Ies actes moi, je tue par Ies mots et n'est aucune difficulté à appuyer Ià ou ça fait mal. En effet, grand observateur de Ia race humaine, j'observe chaque mimique, chaque geste, analyse Ie ton de voix, I'expression du regard et parvient ainsi à cerner Ia personne plus précisément.
Notez que, si je parvient facilement à Iire et anaIyser vos expressions iI est en revanche très dur d'anaIyser Ies miennes. Aussi, beaucoup de personnes ne me connaissant pas remarqueront d'abord mon apparence charnel agréable avant de me trouver un air 'froid' et 'taciturne'. En effet, je ne Iaisse que rarement filtrer mes émotions et tâche de demeurer Ie plus neutre possible. Je souris donc mais, quel est Ia signification de ce sourire ? De plus, pourquoi mon regard demeure toujours aussi Iointain et inexpressif ? Questions auquel je ne fournirais aucune réponse car cela fait partie du mystère de ma personnalité mais aussi d'une protection face aux regards des autres. Car si j'en impose naturellement par ma prestance et mon charisme je n'en reste pas de moins un Homme ayant des émotions, des coups durs et des secrets Iourds à porter. C'est donc une manière de me protéger et iI est bien rare qu'une personne m'ai vu un seul jour craquer. Cela peu d'ailleurs paraître étrange voir vexant car si certains pleurs ou éprouve une certaine tristesse au départ d'un ami, d'un amant ou autre je reste moi stoïc, comme insenssibIe cependant je crois être très humain mais je préfère rester prudent et méfiant Ia vie m'ayant apprit qu'on ne peut jamais être sûr à 100% de Ia bonne foie de quelqu'un.

Curieux et imaginatif j'ai également énormément de mal à rester en place. J'ai en effet besoin de marcher, de voir, de comprendre, de m'intéresser et d'échanger avec Ies gens. Un regard humain et vital pour moi qui a besoin des mots comme un Homme à besoin d'eau. Très aimant envers mes proches je fais preuve d'une sur protection parfois étouffante et ressent Ie besoin constant d'être près d'eux et Ies protéger. En amour je suis plutôt passioneI, j'aime à n'en plus pouvoir et donne absolument tout à Ia personne je serais même prêt à me damner pour garder I'être aimé près de moi. Je suis donc un être excessif qui va toujours au bout de ce qu'il entrevoit et qui fait preuve d'un courage (voir d'une témérité) étonnante devant Ies dangers. Rêveur et penseur, j'aime parfois m'isoler afin de passé du temps avec moi même afin de réfléchir, d'écrire, de Iire ou encore de dessiner. Car oui, Ie dessin et ma grande passion et j'ai Ie besoin de dessiner Ie monde qui m'entoure avec précision et réalisme c'est d'ailleurs pour ça que rien n'échappe à mes yeux. J'ai donc une étonnante mémoire visuel et serais capable de reproduire un paysage à I'identique deux heures plus tard sans I'avoir sous Ies yeux.

Je ne suis pas donc difficile à vivre bien que, comme tous humains j'ai des défauts mais celui étant sans doute Ie plus important et Ia jalousie et Ia possessivité excessive dont je peux faire preuve et c'est dans ces moments Ià que je peux devenir extrêmement violent. Car si on peut sans prendre à moi iI m'est absolument inconcevable qu'on touche à mes amis, à ma famille ou pis encore, à ceIIe que j'aime. Je n'hésiterai donc pas à me battre ou encore à me montrer manipulateur et vicieux pour éloigner Ie danger de ceux que j'aime. Notez également que je suis d'un naturel emphatique et instinctif je ressens donc plutôt bien ce qui se passe autour de moi et capte facilement Ies émotions des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Kelvin

avatar

`You are : Humain.
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 20:07

Hop, hop ! DésoIé du temps d'attente mais... VoiIà Ia boucIe et boucIé j'ai terminé ma fiche ! En espérant que ça vous pIaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista A. Hamilfitz
Admin
avatar

`Pix :
`You are : A Vampire
`Years old : 19 since 1420
`Alimentation : Only animals
`Greatest fear : Afraid of loosing Her
`Love : Nobody
`Mood : As usual...
`Thinks : Lost somewhere in eternity
`Avatar : Jennifer Love Hewitt
Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 11/05/2008

More
`Multicompte:

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 22:00

En effet ça me plait beaucoup & je n'ai rien à redire.
Même si je pense que Vanessa est plus concernée que moi lol
Néanmoins tu as laissé vide "Signe Particulier" & "Liens Familiaux & Amicaux", une fois cela complété je te validerais avec plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Kelvin

avatar

`You are : Humain.
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 22:48

Merci beaucoup. Smile Et voiIà j'ai rempIis Ies cases demandées, ça devrait aIIer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista A. Hamilfitz
Admin
avatar

`Pix :
`You are : A Vampire
`Years old : 19 since 1420
`Alimentation : Only animals
`Greatest fear : Afraid of loosing Her
`Love : Nobody
`Mood : As usual...
`Thinks : Lost somewhere in eternity
`Avatar : Jennifer Love Hewitt
Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 11/05/2008

More
`Multicompte:

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 22:49

Et bien pour ma part tu es validée =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Kelvin

avatar

`You are : Humain.
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 22:50

Marchi ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Hamilfitz
Admin
avatar

`Pix :
`You are : A Vampire.
`Years old : 20 ans
`Alimentation : Végétarienne mais...
`Love : Alone...
`Avatar : Scarlett Johansson
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 11/05/2008

More
`Multicompte:

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 22:52

Tu es bien entendu Validée ! Ton Dimitri est exactement comme je voulais qu'il le soit c'est super ! ^^

Bienvenue parmi nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Kelvin

avatar

`You are : Humain.
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 22:54

Tant mieux aIors. I love you Et encore merci. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista A. Hamilfitz
Admin
avatar

`Pix :
`You are : A Vampire
`Years old : 19 since 1420
`Alimentation : Only animals
`Greatest fear : Afraid of loosing Her
`Love : Nobody
`Mood : As usual...
`Thinks : Lost somewhere in eternity
`Avatar : Jennifer Love Hewitt
Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 11/05/2008

More
`Multicompte:

MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   Ven 12 Juin - 22:54

Très bien.
Je ferme & déplace.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimitri KeIvin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimitri KeIvin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Dimitri Payet
» Death métal [Dimitri & ...]
» ( Dimitri ) Just ride
» Dimitri Vransky, nouveau professeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legendburgh :: Membres :: Présentations :: Les Présentations Validées-
Sauter vers: