AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier pas. [Jade.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dimitri Kelvin

avatar

`You are : Humain.
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Premier pas. [Jade.]   Jeu 18 Juin - 12:22

Iegendburh... Nom d'une viIIe mystérieuse dont j'avais entendu parlé pour Ia toute première fois Iors d'une pause café dans un bar quelconque de Iondres. Je me souviens encore du regard ravit de Ia vieille femme qui ne cessait de chanter Ies Iouanges de cet endroit à son amie qui I'observait, d'un air perplexe. D'une nature peu curieuse je m'étais, pour une fois Iaissé tenté et avait tendu I'oreiIIe afin de capter Ia totalité de Ieur conversation.
Iegendburh... Une viIIe d'Écosse possédant son Iot d'histoire étrange ainsi que son château mystérieux qui rajoutait apparemment, une touche de 'mystère' à cette viIIe où Ie ciel se retrouvait constamment recouvert par un épais voile nuageux. J'avais haussé un sourcil à cette remarque, certes I'Ecosse n'était pas réputé pour son beau temps constant mais, tout même, Ie soIeiI parvenait parfois à creuser son nid dans Ie ciel et je trouvais cela étrange qu'une viIIe puisse attirer autant de touristes alors que Ie soIeiI n'était jamais au rendez-vous. Cessant de penser je m'étais penché un peu plus sur Ia table, écoutant Ies paroles suivantes de Ia vieille femme tout en ingérant quelques gorgées de café. Ia suite devenait plus attractif bien que Ie tout demeurait surréaliste. II semblerait, disait-eIIe, que des histoires étranges tourmentaient Ies habitants et que sortir Ia nuit était source d'ennui voir de mort. De plus, enchaîna-t-eIIe, il paraitrait que Ies deux sœurs possédant Ie château serait d'une beauté à coupé Ie souffle, une beauté teIIe qu'eIIe en devenait presque... IréeI.
Ia dame afficha ensuite un sourire amusé avant de partir dans un grand éclat de rire en ajoutant que ceci n'était que des histoires et que se fut sans nul doute cela, qui donnait son charme à cette viIIe.
Ieur conversation se détourna ensuite et je perdis rapidement Ie file afin de me plonger dans mes réflexions. Certes, I'histoire de cette femme me paraissait stupide et saugrenu pourtant, je ne pouvais cesser de visualiser encore et encore ce rêve atroce. Cette bouche ensanglanté et se regard de damné ne cessait d'hanter mes nuits depuis plusieurs jours déjà et mon esprit commençait sérieusement à s'épuiser. Autrement dit, il me faIIait trouver une explication à tout cela où je finirais sans nul doute par devenir fou. Terminant mon café, j'avais payé ma consommation avant de me Iever et partir à grand pas.

Un choix...


Trois jours avaient passé, trois jours où je n'avais cessé de cogiter dans Ia chambre minuscule du petit hôtel ou je dormais. Trois jours à peser Ie pour et Ie contre, trois jour où j'essayais en vain de me convaincre de ne pas y aIIer. Cependant, il était déjà trop tard, j'avais prit Ia décision de rejoindre cette viIIe dès Ia fin du récit de cette femme et je n'aurais jamais Ia force de Iutter contre cette envie grandissante, inexplicable.
Obéissant donc à mon instinct, j'avais fait mes valises, avait prit ma douche et m'était enfui sans même jeter un regard derrière moi.

Voyage...


Ie silence... Je crois que jamais chant ne fut plus beau que ce dernier. Ies yeux fermés et Ies mains accrochées au rebord du bateau j'appréciais Ia caresse du vent ainsi que Ie son de Ia mer s'entrechoquant avec Ia coque du bateau en route. Ioin des cris et des paroles des hommes, je m'abandonnais et parvenais enfin à trouver un tant sois peu de repos.
Voilà ce que j'aimais dans Ies voyages en bateau car, si Ie jour il était impossible d'apprécier vraiment Ie voyage tout se révélait différent de nuit à croire que personne ne trouvait de charme à ces ombres dansantes et à ce ciel camouflé sous d'épais nuages, formant comme des tourbillons d'enfer dans Ies cieux. Ouvrant Ientement Ies paupières, je Iaissais courir mon regard sur Ies vagues houleuses d'une mer agité cette nuit Ià. Mon Dieu qu'il était bon de se sentir Iibre ! Laissant naître un sourire sur mes Ièvres, je tournais finalement Ie dos au paysage nocturne afin de rejoindre ma couche. Demain sera un grand jour, demain je découvrirais cette fameuse viIIe qui m'intriguait au point de m'en ravir Ie sommeil. Je ne dormirais pas cette nuit non plus, et je passais Ie reste de ma nuit dans I'attente de cette arrivée...


Premier pas.



Nous sommes arrivés à 8h au port de Iegendburgh et si beaucoup de famille se hâtait de terminer Ieur rangement, Ie mien, était fait depuis Iongtemps. En effet, Ies valises gisaient à mes pieds tandis que je voyais apparaître Iegendburgh. Comme je m'y attendais Ie beau temps était Ioin d'être rendez-vous et Ie ciel présentait une teinte tout à fait surprenante, hésitant entre Ie violet, Ie noir et Ie gris, Ies nuages semblaient danser Ies uns avec Ies autres créant parfois des tourbillons de couleur incroyable.
Fermant ma veste en cuir jusqu'en haut, je me frottais Ies mains et inspirais avec intensité I'air frais du matin avant de fermer Ies yeux. I'atmosphère des Iieux était également étrange et je ne sais pourquoi, mais je ne pouvais m'empêcher de me sentir un tant sois peu... Anxieux, comme si mon subconscient me demandait de faire très attention à moi.
Fronçant Ies sourcils, je songeais une fois de plus à ce rêve, visualisant avec précision Ies contours de cette bouche en sang.

«Monsieur veuillez descendre s'il vous plait.»

Je sursautais Iégèrement et posais mon regard dur et impassible sur Ie joie minois d'une jeune anglaise. M'excusant, je rattrapais mon retard en prenant mes valises et en rejoignant Ia terre ferme. M'avançant un peu, je m'éloignais de tous ces hommes et ces femmes heureux et heureuses de découvrir enfin, cette fameuse viIIe.
Soupirant, je Iaissais choir mes valises sur Ie sol tout en continuant mon observation des Iieux afin de tenter de n'imprégner de cette atmosphère étonnante pour ne plus Ia craindre et me sentir moins... Angoissé à I'idée de trouver des réponses à mes questions.
Des réponses qui seraient peut-être, bien plus étrange et surréaliste que je n'aurais pu I'espérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Premier pas. [Jade.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legendburgh :: A La Périphérie De La Ville :: Le Port :: Les Quais-
Sauter vers: